Mon Centre
d'information juridique!

Éducation

La gestion du système d’éducation
En vertu de la loi constitutionnelle du Canada, les gouvernements provinciaux ont le contrôle de l’éducation. La Loi de 1995 sur l’éducation est l’acte législatif qui définit le système d’éducation en Saskatchewan.

L’administration
Plusieurs personnes ont la tâche de gérer un système d’éducation partout dans la province. Le ministère de l’Éducation fixe les normes relatives à l’enseignement. Ce ministère détermine également ce que les élèves doivent apprendre et les exigences auxquelles ils doivent satisfaire afin d’obtenir leur diplôme. De plus, il verse de l’argent aux divisions scolaires afin de combler une partie de leurs dépenses.

La province de la Saskatchewan comporte 28 divisions scolaires. Chacune d’elle est gérée par un conseil scolaire élu. Les divisions scolaires embauchent un directeur de l’éducation qui supervise directement les écoles et les autres employés.

Les conseils scolaires embauchent également des directeurs et des enseignants. Sous l’autorité du directeur, le rôle des enseignants est de transmettre les connaissances afin de former les jeunes tout en étant des créateurs d’environnements pédagogiques.

Il y a aussi des conseils consultatifs qu’on appelle « conseils d’écoles ». Ces derniers sont élus pour donner des avis et des recommandations à leur division scolaire.

Les directeurs
Le directeur ou la directrice est essentiellement le gérant ou gérante d’une école. Il supervise ce que les élèves étudient et la manière dont on leur enseigne. Le directeur établit des règlements scolaires et veille à ce qu’ils soient mis en application.

Les enseignants
Le directeur informe les enseignants des matières qu’ils enseigneront et à quel niveau. Les enseignants doivent par la suite planifier des activités d’apprentissage pour leurs élèves en se basant sur les programmes d’études et sur les lignes directrices que le ministère de l’Éducation a fixés. De plus, ils ne doivent pas oublier les différences individuelles des élèves et les besoins spéciaux de certains d’entre eux.

Les enseignants informent les directeurs du travail de leurs élèves. Ils prennent également note des présences des élèves. Les enseignants doivent régulièrement faire des rapports aux parents des élèves.

Les élèves
La Loi de 1995 sur l’éducation accorde à tous ceux et celles âgés de 6 à 21 ans le droit de fréquenter une école publique. Elle établit également la liste des obligations des élèves.

Les élèves doivent aller à l’école de façon régulière et se présenter à l’heure. Ils doivent également suivre les règlements scolaires. Les élèves sont responsables de leur conduite en classe et après les cours, s’ils sont inscrits à des activités parascolaires. Ils et elles sont responsables envers les directeurs de leur comportement en tout temps lorsqu’ils sont sous la supervision de l’école, ce qui inclut le transport entre l’école et la maison.

Assiduité scolaire
Les parents doivent prendre les dispositions nécessaires pour s’assurer que leurs enfants vont à l’école de façon régulière.

Il existe quelques exceptions aux lois sur l’assiduité scolaire. Les enfants qui reçoivent l’autorisation du directeur de l’éducation pour recevoir l’instruction à la maison ou ailleurs n’ont pas à fréquenter l’école. Les élèves peuvent s’absenter s’il s’agit d’un jour férié dans leur religion ou pour des raisons médicales.

Les dossiers scolaires
Les renseignements inclus dans les dossiers scolaires ne peuvent être dévoilés qu’à certaines personnes, dont :

  • les parents ou les gardiens des élèves;
  • un élève dont les parents ou les gardiens sont présents au moment de l’examen des dossiers;
  • un élève âgé de 16 ans et plus qui n’habite plus chez ses parents;
  • les dirigeants de l’école;
  • les travailleurs sociaux qui travaillent avec des jeunes contrevenants.

Suspension
Un élève peut être suspendu de l’école pour faute grave. L’école doit suivre certaines étapes lorsqu’elle procède à la suspension d’un élève. La durée de la suspension dépend de la gravité de l’inconduite.

  • de courte durée
    Un élève peut être suspendu pour un maximum de trois jours s’il désobéit à un enseignant ou au directeur. Le directeur doit immédiatement informer les parents de l’élève de la raison pour laquelle leur enfant a été suspendu.
  • de longue durée
    Un directeur peut suspendre un élève pour un maximum de dix jours si l’élève :
    • refuse constamment d’obéir à l’autorité scolaire;
    • refuse d’observer les règlements scolaires;
    • n’assiste pas à ses classes de façon régulière;
    • néglige constamment de faire le travail demandé;
    • détruit volontairement les biens de l’école;
    • utilise un langage blasphématoire ou inapproprié;
    • commet tout autre genre de faute grave.

Les dirigeants de l’école doivent suivre certaines modalités si un élève est suspendu pour dix jours.

Le directeur doit informer l’élève des raisons de sa suspension et doit immédiatement avertir les parents. Les parents recevront un rapport écrit aussitôt que possible. Les élèves et les parents ont le droit de rencontrer le directeur pour discuter de la situation.

Le directeur de l’éducation doit immédiatement être mis au courant de la suspension. Il recevra le même rapport écrit que les parents. Après avoir pris connaissance du rapport et avoir rencontré l’élève et ses parents, le directeur devra approuver, réduire ou révoquer la suspension.

Le conseil scolaire ou un comité de la direction peut décider de poursuivre l’enquête. Il peut décider d’augmenter la suspension. Celle-ci ne peut être de plus d’un an.

L’élève et ses parents doivent être mis au courant de ces modalités. Ils peuvent rencontrer le conseil scolaire ou le comité de la direction au cours de l’enquête. Le conseil scolaire peut suspendre un élève et lui imposer des conditions qu’il devra remplir avant de pouvoir retourner à l’école.

Expulsion
Un élève peut être mis hors d’une école ou de toutes les écoles d’une division scolaire pour plus d’un an. Le conseil scolaire peut décider de prendre cette mesure à la suite d’une enquête. Un élève et ses parents peuvent demander la révision de l’expulsion après un an.

Fouilles dans les écoles
Comment une école peut-elle assurer la santé et la sécurité de ses élèves tout en respectant leur droit à la vie privée? Savais-tu que la police ne peut pas te fouiller n’importe quand et pour n’importe quelle raison? Les responsables des écoles doivent d’abord respecter certaines conditions avant de commencer une fouille. Pour en savoir davantage visites : http://www.cliquezjustice.ca/